<< articles précédents 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 articles suivants >>

A OTRICOURT LA PERF ETAIT LA MAIS PAS LA CHANCE" (31/05/2005)
En effet tout était pour le mieux durant les essais libre en FA, Kévin signait de bons chronos, suivit de prés par le nouveau venu dans le Team en la personne de Aurélien FORGERON. Ludovic n'était pas en reste. Par contre les ennuis commencés dés le warm up en effet après le 2éme tour le moteur de Kévin cassait, puis ce fut au tour d’Aurélien de casser son moteur durant les chronos. De ce fait Aurélien devra se contenter dela en fin de grille aux manches qualifs, Kévin par crainte de casser son moteur, réalisait un timide 5éme chronos, Ludovic ayant vu ces camarades de team casser l’un après l’autre jouait la sécurité en réalisant le 11éme chronos.
Durant les manches qualifs, toujours par cette crainte de casser, Aurélien, Kévin et Ludovic roulèrent en retrait, un petit sursaut de Kévin qui gagnait la 2éme qualifs pour malgré tout prendre la pôle position pour les finales. Ludovic devrait partir en 17éme position et Aurélien en 18éme position.
Départ de la pré finale, Kévin s’élance en tête, malheureusement après avoir garder cette tête pendant 2 tours son moteur cassait et sa pré finale se terminait dans le bac à gravier, pendant ce temps nos 2 rescapés en FA se défonçaient car Aurélien sortait tout son talent et partant 18éme remontait 5éme avant le dernier virage, pour prendre, sur une attaque impériale dans ce dernier virage la 4éme place. Pour Ludovic, c’était identique parti 17éme il finissait à une très belle 9éme place. Si pour Kévin la finale s’avérait difficile, les espoirs étaient permis pour Aurélien et Ludovic. Le sort encore une fois en avait décidé autrement. Ce fut le cas d’abord de Kévin qui, partit dernier, entamant sa remontée, trouva sur sa route un tas de kart qu’il n’a put éviter. Pour lui une course à oublier, Puis ce fut à Aurélien qui s’étant emparait de la 3éme place en position d’attaquer le 2éme, vit ses chances s’effondrer avec la casse d’un goujon carburateur. Pour Ludovic, un départ difficile, lui faisait passer le premier virage en 14éme place, remonté à la 11éme, il respectait un drapeau jaune en levant le pied ce qui n’a pas était de même pour les 7 pilotes qui le suivaient, et qui le doublaient simplement sous le drapeau jaune. Ludovic confiant continuait sa remontée en passant qu’à l’arrivée, il récupérerait sa place perdue sous le drapeau jaune. Espoir vain, les commissaires n’avaient rien vu.
En catégorie Espoir, Julien et Benjamin sauvaient les meubles car pour la première fois depuis le début du championnat nos 2 pilotes se qualifiés. Malgré un chrono moyen, Julien fit des manches qualifs honorables car il se qualifiait en 15éme position pour les finales. Benjamin un peut plus en retrait, se qualifiait 22éme. En pré finale, Julien était survoltait et finissait dans le Top 10, Benjamin finissait 14éme. Mais la chance, pour le Team n’était pas au rendez-vous car en finale Julien et Benjamin prenant un mauvais départ se retrouvaient tous les deux dans un carambolage qui les contraignaient à l’abandon.
Vive Lyon pour oublier ce mauvais week end d’Ostricourt.
Les performances étaient là mais pas la chance (24/05/2005)
En effet la performance de nos pilotes était bien là, la preuve tous étaient qualifiés mais OSTRICOURT fut un week end noir par la malchance de nos pilotes en préfinale et finale.
Commentaires dans quelques jours!!!!!!!!
LAUMATEC FRAPPE FORT A SALBRIS Pour la première manche des grand prix FFSA (12/04/2005)
En effet Kevin BREYSSE, a marque de son empreinte ce premier grand Prix. Et pourtant cela avait mal commencé car au warm up il cassait son meilleur moteur, en catastrophe il a fallut pointer un moteur de roulage.
Un peu d’inquiétude avant les chronos mais ce fut après un délice de voir Kévin pour sa première course en FA (Elite) ce mesurer aux plus grands du monde du Kart. En effet on pouvez voir FORE plusieurs fois champion du monde,KOZLINSKI 2 fois vice champion du monde, PONCELET Champion d’Europe FA et Champion d’Europe ICA, ESTRE Champion d’Europe ICA, RENAUDIE , LANCASTER, ARDIGO, CONVERS, IGLESIAS pour n’en citer que quelques uns.
Il signe le 2éme chronos de sa série, partant très mal à la première qualif, il sort 12éme du premier virage et fini 3éme. Il gagne la 2éme manche qualif devant Kozlinski.
Partant en pole position de la pré finale, Kévin nous fait un festival et finit premier avec 3 secondes d’avance sur KOZLINSKI. Il réédite cela en finale pour finir, lui le rocki 2,8 secondes devant KOZLINSKI 2éme et PONCELET 3éme.
Mais en Elite il y avait aussi comme rocki Ludovic LOMBARD qui a bien défendu les couleurs de LAUMATEC. 13éme chronos et connaissant Ludo, cela présagé des remontées sympathiques. Et cela se produisait en première manche qualif ou Ludo finit 8éme au cul du 7éme.
Il eut un peu moins de chance sur la 2éme manche qualif ou il s’est plaint de son châssis, Laurent MAZIERE lui change les réglages pour la 3éme manche qualif, cela va nettement mieux et termine 15éme. Ludo est qualifié pour sa première course en Elite, certe avec les soucis qu’il a rencontrer en 2eme manche qualif cela le fait partir un peu loin, mais il est la le deuxième rocki de LAUMATEC au milieu des grands du karting.
Pré final, il entame sa remontée, au bout de 9 tours il pointe 16éme malheureusement littéralement harponné par un autre concurrent, il se retrouve dehors, le temps de sortir le kart est de se repousser le peloton est loin, Ludo finit 28éme. En finale, même scénarios, Ludo prend des risques pour remonter, mais un accrochage le stop net. Malgré tout Ludovic marque ses 2 premiers points dans une course de prestige.

En ICA, le fer de lance était Benjamin LEJOP pas très en forme souffrant d’une très grosse douleur dans le dos, il avait de grosses difficultés à conduire son kart. Le matériel marchait bien mais la condition physique n’y était pas. Aux chronos Benjamin signe le 17éme chronos, dans les manches qualif il réalise de bons temps, même qu’il est détenteur du meilleur temps en course dans la 2éme manche qualification. Mais il n’a jamais pu réellement s’affirmer et Benjamin manque, de quelques points, sa qualification pour les finales
Julien SOULIE, s’élancé juste devant Benjamin car Julien avait réalisé le 16éme chronos. Première manche chronos, malgré quelques petites erreurs, Julien s’empare de la 10éme place, cela était de bon augure, mais le sort s’est acharnée sur Julien dans la 2éme et la 3éme manche qualif. Pris dans les « tas », il s’est contenté de regarder, sur la touche, le déroulement de ces courses.
Le petit nouveau et totalement débutant dans la catégorie était Mickaël LAFARGE, il venait simplement à SALBRIS pour rouler, pour apprendre, pour se frotter à des pilotes étrangers et surtout pour préparer ses courses régionales. Dans ces conditions, Mickaêl a un peu souffert et a eu du mal de se mettre dans le bain, « J’ai beaucoup appris et je suis sur que cette expérience m’apportera beaucoup dans mes prochaines courses du Championnat régional » Mickaël ne sera pas présent sur les 3 prochaines des grands Prix FFSA mais nous le retrouverons avec plaisir à Essay, dernière course de Grand Prix.
Nous avions un représentant en catégorie 125cc, Jonathan BERNARD, revenait à la compétition à haut niveau après plusieurs années d’absence, son travail ne lui avait pas permis de se préparer, et Jonathan a eu quelques difficultés à s’adapter au matériel. Matériel qu’il découvrait en même temps que la course. La prochaine course sera sûrement meilleure.

<< articles précédents 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 articles suivants >>