<< articles précédents 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 articles suivants >>

C'EST OFFICIEL! Kevin BREYSSE SERA PILOTE USINE (11/12/2005)
En effet c'est officiel, en 2006, Kevin BREYSSE devient, grâce au Team LAUMATEC et à ses résultats, pilote usine chez Intrepid Italie. Il sera le pilote numéro 1 dans cette usine
2006 pour Kevin sera une année très chargée
Outre les nombreux essais qu'il devra réaliser pour l'Usine, il fera également des présentations au sein du Team Laumatec. Mais son programme course est important. En effet Kévin BREYSSE sera présent dans toutes les courses du France avec Laumatec, il participera au Championnat Italien Open, au Championnat d'Europe et Championnat du Monde sans oublier la coupe du monde.
LAUMATEC VICE CHAMPION DE France KARTING ELITE AVEC KEVIN BREYSSE (25/10/2005)
Kevin Breysse finit sa saison a Essay comme il l’avait commençait à Salbris.
Ne laissant aucune chance à ces adversaires Kévin, comme il l’avait fait à Salbris montait sur la plus haute marche du podium en s’adjudant la pré finale et la finale. Ce dimanche 23 octobre 2005 sur la piste d’Essay, a vu la révélation d’un très grand Kévin, qui sans en douter fera parler de lui dans les années à venir.
Laumatec, qui était le seul Team à croire en Kévin en catégorie FA, est fier de lui avoir fait confiance en 2005, même si ses résultats en Championnat d’Europe et Championnat du monde n’ont pas reflété son réel talent.
Tout le Team Laumatec et en particulier Laurent MAZIERE et Jean Pierre VALLEE lui souhaitent, de superbes victoires au plus haut niveau, dans les années à venir.
Remerciement à l’usine INTREPID, au motoriste VILLA et à la Société ALPHA KARTING

Déroulement de la course.
Ce Week end à Essay fut pour le Team, les mécanos et les pilotes un week end très difficile.
En effet il fallait alterner avec une piste soit mouillée, soit grasse, soit sèche. Ces averses, plus ou moins forte, à répétitions, compliquaient sérieusement le travail.
Laurent MAZIERE : "Nous savions en Elite, qu’avec une piste grasse ou franchement mouillée, les pneus Bridgestone étaient plus performants. Cela s’est avéré exact sur les 2 premières manches qualifs. Mais Breysse, Forgeron et Lombard ont su limiter les dégâts."
En Elite, aux chronos Forgeron s’octroyait un superbe 3éme temps suivit de très prés en 4éme position par Breysse on trouvait Lombard en 9éme position et en 21éme, un Cassaignes qui avait rencontré quelques problèmes mécaniques.
En Espoir, cela n’était pas mal car Lejop pointait en 11éme places et Lafarge en 12éme place.
En 125cc Jonathan BERNARD défendait les couleurs de LAUMATEC en indépendant et si les résultats ne reflètent pas sa valeur réelle, nous pouvons vous assurer que Jonathan a fait des progrès considérables par rapport à sa première course à Salbris. Il signait que le 19éme chronos.
En Elite, dans les 2 premières manches qualifs sur la pluie, nos pilotes ont sauvé les meubles malgré la suprématie des pneus Bridgestone. Kévin finissait 2éme et 4éme, Aurélien 2 fois 3éme et Ludovic 7éme et 6éme. Seul Antoine rencontrant quelques difficultés se retrouvait 25éme et 21éme. La 3éme manche qualif fut la Bérézina pour les pneus VEGA qui n’ont pas supporté, sur la piste, de ce passage mouillé, sec. Nos pilotes bien partis finissaient cette 3éme manche à l’agonie avec des pneumatiques complètement détruits seul Aurélien ayant cassé sont moteur au 2éme tour se retrouvait avec des pneus a peu prés frais. Breysse finissait 11éme, Lombard 18éme et Cassaignes ayant fait une très belle remonté en début de manche finissait 12éme. A l’issue des ces qualifs Kévin Breysse était 3éme, Aurélien Forgeron 8éme, Ludovic Lombard 9éme et Antoine Cassaignes 21éme.
En Espoir cela se passait un peu moins bien Benjamin Lejop un peu endormie dans les 2 premières manches finissait 15eme et 16eme les 2 mois d’arrêt ont pesés très lourd sur l’efficacité de Benjamin. En 3éme manche Benjamin se ressaisissait et finissait 10éme. Mickael Lafarge ayant fait de net progrès par rapport à sa première course de championnat Grand Prix à Salbris n’a pas su mettre à profit son savoir faire. Mickaël, signant dans les manches de bons temps (4éme et 5éme meilleurs temps), s’est retrouvait souvent dehors, peut être la pression ou un excès d’optimiste. A l’issue des qualifs Benjamin pointait en 30éme position et malheureuse pour Mickaël qui n’a pas passé le cap des qualifs.
En 125cc à l’issue des manches qualifs, ou Jonathan rencontrait des problèmes de freins , il se trouvait 24eme.

Pré finale et Finale
En Elite nous avons assisté à une prestation du grand Kévin. Partant en tête de la pré finale, et faisant le trou sur Arnaud Kozlinski au début de la course ce dernier, a mi course, revenait dans les roues de Kévin.
Kévin, s’apercevant qu’ils avaient fait, tous les 2, le trou par rapport au 3éme et voulant ménager son moteur et ses pneus pour la finale, laissait passer Arnaud. Kevin suivant facilement Kozlinski, le double 2 tours avant la fin pour s’affirmer comme patron avec 3 à 4 longueurs d’avances. En finale, Kévin partant en pôle position prenait la tête dés le départ et ne la quittait plus jusqu’à la fin, finissant encore avec plusieurs longueurs d’avance.
La casse du moteur d’Aurélien Forgeron en 3éme manche qualif, s’avérait, à terme, d’être une aubaine pour notre pilote. En pré final Aurélien ne montait pas les pneus neufs contrairement à la plupart des pilotes et finissait 5éme. La stratégie était superbe, montant les pneus neufs en finale et se positionnant 5éme sur la grille, nous nous attendions à un festival mais cela était sans compter d’un tirage d’un pneu avant gauche comportant un défaut de carcasse. Résultat, au lieu de ce festival tant attendu, Aurélien s’arrêtait après 2 tours, pneu crevé. Malheureusement, si Kevin était en état de grâce, ce n’était pas le cas pour nos autres pilotes. Antoine Cassaignes, ayant fait une remonté fantastique passant de la 21éme places à la 9éme et s’apprêtant à doubler le 7eme et le 8éme, cassé son moteur à 2 tours de la fin. Il devra prendre le départ de la finale en 25éme position. Les ennuis continuaient pour Antoine qui, en finale, arrache, sur un vibreur, une bride moteur et est contraint à l’abandon.
Pour Ludovic Lombard, faisant un départ canon en pré final, pointant en 5éme position dans le premier tour, se faisait littéralement harponner par l’arrière par un concurrent un peu trop fougueux, (celui-ci s’en sortant, comme d’habitude, sans avertissement ni points de pénalités) lui sabotait sa course. Ludo avec l’arrière défoncé finissait 28éme autant dire que la finale serait difficile, car partant en 28éme position, il se trouvait indéniablement à devoir subir les problèmes d’arrière de peloton. Néanmoins il remontait 17éme.
En Espoir, Benjamin Lejop n’avait pas retrouvait sa hargne pour la pré final et se contentait, malgré sa rapidité, de sa 20éme place. En finale partant 20éme, il casse son moteur alors qu’il remontait en pointant en 14éme position.
En 125cc, en Pré final, Jonathan Bernard, signait le meilleurs temps en course mais était déclassé à l’arrivée pour 300gr en dessous du poids. Partant en 28éme position Jonathan remonté 16éùe en finale.
Seul CASSAIGNES tire son épingle du jeu (28/09/2005)
Le mondial 2005 n'aura pas été pour LAUMATEC synonyme de très belle réussite, Breysse et Gavalloni ne passant pas le cap des qualifs seul Cassaignes pouvez défendre les couleurs du Team LAUMATEC en finale.
Faisant un bon parcours, Antoine réalisé le 20ème chrono, ce qui le faisait partir en 5ème ligne dans les manches qualifs.
13e en première manche, 11e en deuxième manche, 9e en troisième manche et 17ème en quatrième manche, Antoine prenait le départ de la 11e ligne en préfinale dans laquelle il finissait 16ème.
Partant 16ème en finale, cette course fut marquée par une mulititude d'abandons dû à des casses moteurs. Ce qui arriva également à Antoine alors qu'il était en 12ème position.
Serrant le moteur à prés de 130km/h au bout de la ligne droite, il percute le mur à une vitesse effroyable. Bilan, il finissait 16ème de son premier mondial avec une foulure au poigné gauche et une élongation des tendons du pousse droit.
Espérons qu'il sera remis pour la dernière course du Championnat de France à Essay les 20 au 23 octobre.

<< articles précédents 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 articles suivants >>