<< articles précédents 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 articles suivants >>

Benoît CASTUS, pilote LAUMATEC en rotax max (22/08/2006)
Débutant dans le kart, Benoît s'est rendu compte, que pour aller vite, il fallait des bases techniques sérieuses. C'est comme cela qu'il s'est retrouvé a faire un stage de pilotage, avec Laurent MAZIERE, en début d'année.
Tout naturellement, il a rejoint le Team LAUMATEC.

J’ai commencé le karting l’année dernière au sein de la filière FFSA au Mans. Cette première année m’a permis de découvrir le karting de compétition. Pour cette saison, j’ai décidé de rouler dans la catégorie rotax max avec l’aide de mon mécanicien Yann Aubergeon qui a été vice champion de France, et en utilisant un châssis Intrepid Silverstone pro au team Laumatec.

Cette année, Benoît peaufine son expérience en s'inscrivant sur plusieures courses notament au Championnat de Ligue Centre, puis il se qualifie pour la finale du challenge rotax mojo à Laval. Entre temps, il participe à la demi-finale de la Bridgestone Cup les 1 et 2 Juillet à Essay.
Nous étions 60 engagés dans la catégorie, je réalise le 15ème temps, 3 dixièmes de la pole dans la 2ème des 4 séries chronométrées après avoir pris une seconde le vendredi aux essais.
Parti 7ème lors des trois manches qualificatives, je termine 7ème à la première, dans la deuxième je m’accroche au deuxième virage, je repars loin et je remonte 16ème, il me fallait assurer dimanche matin pour me qualifier pas trop loin de la tête en pré-finale.Le lendemain, je termine 5 derrière le rapide Damien Vuillaume.
Parti 14ème en pré-finale, je termine 12ème. Dans la finale, je prends un bon départ mais la performance du châssis s’est déclenchée un peu tard, j’étais en bagarre pour la 9ème place et je me fais sortir. Je termine 17ème, déçu mais l’essentiel était de me qualifier pour la finale les 8 et 9 Juillet sur le circuit de Salbris.


Toujours présent sur les Grandes courses on retrouve Benoît au trophée kart mag parmis les 48 engagés en max.

Le châssis bien réglé, il fait 6 au chrono, puis termine 8ème, 2ème et 1er lors des trois manches qualif.
Benoît se retrouve donc 3ème en pré-finale, il passe 2ème au second virage, au deuxième tour il double Benoît Lambert
et prend la tête avec quelques longueurs ; la performance est venue très tôt, en fin de course Lambert me re double, car un peu endificulté avec le châssis. En plus il commet une erreur au 2ème virage ce qui profite à Julien Neveu son futur coéquipier aux 24 Heures du Mans fin août.
En finale, Benoît part d'une très honorable place de 4ème mais le choix du réglage châssis n'est pas des plus heureux et la course dans le peloton c'est avéré difficile. Il fallait compenser et pallier ce mauvais choix de réglages. Un peu optimiste, il sort dans le virage du retour. Il termine donc 10ème.
Mon objectif de rentrer dans les 10 a été rempli
mais je suis déçu car j’aurais pu faire beaucoup mieux…Je repars de cette course avec beaucoup d’enseignement dont je saurai me servir lors des prochaines grandes courses.



Remerciements
A Laurent Mazière, Jean-Pierre Vallée, Yoann Aubergeon et mon père pour leur soutien et pour les résultats encourageants pour la suite de ma carrière.
LAUMATEC, A LAVELANET, AURAIT PU FAIRE MIEUX (30/05/2006)
Aux chronos, mis à part Julien SOULIE qui réalisait une honorable 7éme place, ce fut la bérézina pour Aurélien FORGERON 23éme chronos et Ludovic LOMBARD 25éme chronos. Benjamin LEJOP, quant à lui, signait le 15éme chronos
En première manche de qualification, Aurélien remontait 15éme, Benjamin pointait en 14éme position avant de s’accrocher pour finir 25éme, Ludovic finissait en 17éme position et Julien ne faisait même pas un tours pour un problème de carbu.
Pour la deuxième, Julien démontrait que sa 4ème place à Varenne n’était pas dû au hasard mais qu’il fallait maintenant compter sur lui car il terminait 6éme, Aurélien faisait encore une belle remontée en finissant 12éme, Benjamin décidément très en forme s’octroyait une belle 14éme place. Quant à Ludovic ayant des problèmes de spoiler ne finissait que 20éme.
Le Dimanche matin pour la 3éme manche de qualification, Julien concrétisait sa 6éme place, Benjamin faisait encore mieux que la veille et terminait 11éme, Aurélien faisait à son habitude sa remonté pour arriver 14éme, quant à Ludovic voulant essayer un nouveau réglage, qui apparemment ne fonctionnait pas, arrivait 17éme
A l’issus des qualif, nous ne pouvions pas être des plus heureux car tous partaient en font de grille.
La préfinale fut la cata, seul Aurélien arrivait à pointer son bout du spoiler en 12éme place, pas mal car c’était le seul à ne pas avoir monter ses pneus neufs. Puis derrière notre trio dans l’ordre, Benjamin, Ludovic, Julien qui rencontrait encore des problèmes carbu, finissait respectivement 15éme, 16éme, 17éme. Pas de quoi pavoiser.
La finale fut un peu plus heureuse. En effet Aurélien entreprenait une superbe remontée mais ayant eu pas mal de problèmes depuis le début de saison, alors que le podium était à sa portée, il préfèrait assurer en finissant 5éme dans les roues du 4éme et du 3éme. Ludovic frôlait l’exploits car à 8 tours avant la fin, il pointait 10éme, alors qu’il remontait bien dans le classement, mais par excès d’optimisme, il met 2 roues dans la terre qui le rétrograde 16éme. En fin de course il remonte pour finir 12éme. Dommage, il pouvait finir largement dans le top 10.
Par contre pas de chance pour Julien qui ayant de gros problèmes d’avant, fait une sortie de route et finit pas du tout à sa place en 19éme position. Quant à Benjamin, accélérateur bloqué, il ne peut éviter la sortie de route à 7 tours du drapeau à damier. Dommage pour Benjamin mais, cette course sera, vraisemblablement pour Benjamin, le déclic que nous attentions depuis bien longtemps. Il a retrouvé sa hargne qu’il avait perdue, sa rapidité, sa volonté. Bref même si le résultat n’est pas au rendez vous, les chronos qu’il a réalisés sont encourageant pour les courses à venir

ENFIN INTREPID EST DANS LE COUP LA PREUVE AVEC LA VICTOIRE DE ARNAUD KOLZINSKI A LA COUPE DU MONDE AU JAPON
Julien SOULIE Heureux en revenant de VARENNES (19/04/2006)
En effet Julien après temps de galère en Espoir l’année dernière frôler le podium en finissant 4éme pour sa deuxième course en catégorie Elite.

Résumé de la course
Rassuré par le matériel à Angerville, le Team LAUMATEC arrivé serein à Varennes.
Au chronos Kévin BREYSSE signait la pôle position dans son groupe, Ludovic LOMBARD le 4éme temps, Julien SOULIE le 9éme, Aurélien FORGERON le 12éme et enfin Benjamin LEJOP le 16éme.
1er manche qualif :
Dans le premier groupe : Lombard finissait 8éme et Lejop 13éme
Dans le deuxième groupe : Breysse gagne sa manche, Forgeron et Soulier finisse respectivement 7éme et 8éme
2e manche qualif
Dans le premier groupe : Lombard finissait 5éme et Lejop s’habituant de plus en plus au pneus tendre finissait 12éme
Dans le deuxième groupe : Breysse finit 4éme, Soulié 11éme et Forgeron rencontrant un problème de bougie (porcelaine cassée) se contentait de la 19éme place
3e manche qualif :
Dans le premier groupe : Lombard finissait 8éme mais était exclu de la manifestation pour geste violant et Lejop 15éme
Dans le deuxième groupe : Breysse réédité et gagnait, Soulié cassait sa chaîne et finissait 19éme, Forgeron s’accrochait et terminait 18éme.
Jean Pierre VALLEE : C’est vrai que Ludovic a eu un geste malheureux vis-à-vis d’un pilote qui l’avait vraiment malmené dans la manche. Résultat pour Ludovic, il est Exclu de la journée. La sanction est dure mais je pense que si nous ne voulons pas une escalade de la violence dans nos course il faut en passer par là. Toutefois nos commissaires devraient prendre, un peu plus, ce type de sanction à l’encontre de certains pilotes, heureusement minoritaires, qui préfèrent sortir un autre pilote plus rapide que de le battre à la régulière.
Ce que je regrette et je n’excuse pas le geste de Ludovic, c’est qu’il a été le seul a avoir cette sanction extrême alors que dans le parc d’arrivé plusieurs pugila ont eu lieu dans les autres manches sans que leurs auteurs en soient inquiétés. Ludovic peut il admettre (alors que je sais qu’il regrette son geste) ce genre d’injustice 2poids 2 mesures.


Malgré cela la course continuait
A l’issue des qualifications Breysse se trouvait en première ligne Lejop en 29 éme position, Soulié en 30éme et Forgeron en 31éme. Un trio mais nous l’espérions un peu plus devant
Breysse a eu un peu plus de mal mais finissait 3éme belle remonter en duo de Soulie et Forgeron qui terminaient 13éme et 14éme un peu plus en retrait mais bien remonté Lejop pointait en 19éme position.
A l’arrivée de la Finale triste spectacle qu’offre le karting aux éventuels visiteurs un véritable pugila mais les auteurs de celui-ci n’ont pas étaient exclus. Quel sentiment peut avoir Ludovic à ce moment là INJUSTICE !
Enfin Breysse finissait 7 éme car parti avec des pressions un peu faibles se voyait déboîté de partout pointant même en 13éme position en début de course à quelques tours de la fin. Son châssis commencer a marcher très bien mais in peu tard. Malheureusement déclassé.
Forgeron subissait encore une fois le mauvais sort finissait 22éme au ralenti avec la vis de la pompe a eau cassé et un moteur qui voisinait les 80degrés. Lejop reprenait 2 place et terminait 17éme.
Mais la surprise est venu de Julien SOULIE, parti en 13 éme position et remontant petit a petit sur les hommes de tête, il se retrouvait 3éme à 2 virages de la fin mais avec ces 2 course en Elite et son manque l’expérience c’était sans compter le très expérimente pilote Arnaud SARRAZIN qui lui ravissait la 3éme place.
BRAVO A JULIEN qui arrivait un peu déçu de ne pas avoir su garder sa 3éme place à quelques mètres de l’arrivée.
Laurent MAZIERE : je suis assez satisfait car par la 4éme place de Julien, certes bon pilote, mais qui n’a pas l’expérience des Breysse, Lombard et Forgeron, montre bien la qualité du châssis Intrepid et des Moteur Villa. Un peu déçu pour Ludovic, car très performant à Varennes, il aurait pu également jouer la victoire car s’il n’avait pas été exclu il serait parti 8éme sur la grille en pré finale et non 30 éme comme Julien. Ce n’est pas grave, ce n’est que parti remise.

<< articles précédents 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 articles suivants >>